Agence funéraire de Lyon Pompes Funèbres BONNEL

4 agences pour vous servir

Category

Conseils de notre agence funéraire

Comment se passe un enterrement en région lyonnaise ? Nos réponses

L’un de vos proches est en fin de vie ou vient de disparaître et vous souhaitez savoir comment se passe un enterrement afin de vous préparer ?

Les pompes funèbres Bonnel, qui accompagnent les familles endeuillées en région lyonnaise, répondent à vos questions et vous détaillent le déroulement des obsèques – civiles ou religieuses – étape par étape.

La mise en bière : La première étape d’un enterrement

Le jour des obsèques (de 24h à 6 jours après le décès, voir explications ici), les proches se réunissent autour du cercueil pour la mise en bière.

Il s’agit là de la toute première étape dans le déroulement des funérailles et du dernier moment de recueillement autour du défunt à visage découvert.

Souvent, les proches souhaitent déposer une lettre ou un objet personnel symbolique dans le cercueil pour accompagner le disparu dans sa dernière demeure. C’est aussi l’occasion pour les personnes qui n’avaient pas pu se rendre en chambre funéraire plus tôt de voir une dernière fois le défunt.

Si ce moment est difficile et que certains préfèrent garder l’image de la personne telle qu’elle était de son vivant, cette étape délicate permet d’amorcer le travail de deuil et se révèle le plus souvent bénéfique.

Ce moment dure généralement une trentaine de minutes. Le cercueil est ensuite définitivement scellé en présence d’un représentant de la police puis acheminé vers le lieu de cérémonie ou jusqu’au cimetière. Les pompes funèbres peuvent engager des porteurs, mais des proches peuvent également se porter volontaires pour porter le cercueil jusqu’au corbillard.

Funérailles laïques ou chrétiennes : la cérémonie d’adieu

Dans le cas d’obsèques laïques ou chrétiennes, une cérémonie d’hommage suit le plus souvent la mise en bière et la levée du corps.

La cérémonie civile pourra se dérouler dans la salle dédiée du funérarium. Une cérémonie religieuse pourra être organisée au sein d’une église rattachée à la commune d’inhumation du défunt. Si ce dernier faisait partie d’une paroisse, c’est généralement ce lieu qui sera privilégié pour l’hommage.

Le cercueil est amené à l’avant de la salle par les porteurs. Le maître de cérémonie ou l’officiant religieux ouvre et dirige ensuite la cérémonie.

Le déroulement d’une cérémonie d’adieu laïque se fera en fonction des dernières volontés du défunt s’il en a laissées et de ses proches, guidés par le maître de cérémonie en amont. Le plus souvent, plusieurs proches se succèdent pour prendre la parole et évoquer la vie du défunt, des photos ou vidéos sont diffusées, et des musiques que le disparu appréciait sont diffusées ou éventuellement interprétées par des proches. La lecture de textes et poèmes est également assez répandue.

La cérémonie religieuse est quant à elle codifiée et structurée autour des rites du culte du défunt. Elle est le plus souvent centrée autour de la lecture de prières et textes religieux. Les proches peuvent là encore prendre la parole. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet ici.

Dans les deux cas, la cérémonie se conclut sur la procession des proches qui défilent devant le cercueil et présentent leurs condoléances à la famille proche (conjoint et enfants, parents) avant de sortir de la salle pour rejoindre le cimetière.

cercueil blanc emmené par des porteurs funérailles

L’inhumation : le dernier adieu

L’inhumation est l’ultime étape des obsèques.

A la sortie de la cérémonie – ou à l’issue de la mise en bière pour des funérailles musulmanes ou hébraïques – la procession funéraire amène le cercueil jusqu’au cimetière.

Les proches se retrouvent devant l’entrée principale. L’officiant guide le cortège jusqu’à la sépulture pour la mise en terre du cercueil.

Pour un enterrement religieux, le déroulement dépendra du culte du défunt. Psaumes ou prières sont généralement lues.

Le maître de cérémonie laïc prononcera un dernier hommage avant que le cercueil ne descende dans le caveau. Les proches peuvent ensuite jeter une poignée de terre ou une fleur sur la tombe, qui ne sera recouverte qu’après le départ des proches.

A l’issue de cet ultime adieu, les proches se réunissent souvent chez la famille endeuillée (ou bien dans un restaurant ou un autre lieu) pour lui apporter leur soutien et célébrer la vie du disparu. Ce moment privé n’est pas géré par les pompes funèbres, mais permet à l’entourage de se retrouver en dehors du cérémonial des funérailles.

Les pompes funèbres Bonnel interviennent à Lyon et dans la première couronne de la métropole : Bron, Vénissieux, Meyzieu, Oullins, Miribel… Nous sommes joignables au 04 78 93 93 00 24h/24 7j/7.

Délai de crémation : Que dit la loi ? Découvrez nos réponses

A la disparition d’un proche, les différentes démarches pour l’organisation des funérailles doit se faire dans les plus brefs délais afin de respecter la loi, qui a des règles très strictes en la matière.

D’où l’importance de contacter les pompes funèbres dès l’annonce du décès pour vous accompagner au mieux durant cette période difficile.

Une question récurrente que nous pose les familles endeuillées concerne le délai de crémation : à combien de jours est-il fixé ? Une dérogation est-elle possible dans certaines situations ?

Notre entreprise de pompes funèbres familiales en région lyonnaise répond à vos questions…

urne funéraire pour crémation

Quel est le délai d’incinération légal ?

Le délai d’incinération est le même que dans le cas d’une inhumation : il doit être compris entre 24h et 6 jours maximum après le décès. Il s’agit là du délai légal appliqué en France, conformément à l’article R2213-33 du Code Général des Collectivités territoriales.

A noter cependant que seuls les jours ouvrables sont pris en compte, puisque aucun service n’a lieu les dimanches et jours fériés. Une personne décédée un samedi devra donc être enterrée dans un délai d’une semaine.

Ce laps de temps peut paraître restreint, surtout lorsqu’on est encore sous le choc d’une disparition, mais il y a évidemment des raisons à cela. En effet, au-delà de 6 jours, la dépouille ne sera plus présentable et les obsèques devront se faire à cercueil fermé, sans temps de recueillement.

Un délai plus long peut aussi poser des problèmes sanitaires et entraîner un manque de place en chambre funéraire.

transport cercueil en corbillard

Est-il possible d’obtenir une dérogation pour allonger le délai des obsèques ?

Obtenir un délai supplémentaire pour l’organisation des funérailles est possible sous certaines conditions définies par la loi :

Les chambres funéraires et crématoriums à proximité sont pleins. Cette situation est fréquente en période d’épidémie, mais aussi pendant la canicule estivale.
Les proches sont dispersés sur le territoire (voire à l’étranger), ce qui complique les préparatifs nécessaires aux obsèques.
La dépouille du défunt doit être rapatriée de l’étranger ou d’Outre Mer.
Une autopsie est requise et celle-ci ne peut être effectuée dans le délai légal d’incinération.

Il peut éventuellement y avoir d’autres circonstances L’essentiel est de prouver que la demande est motivée par des raisons légitimes.

Dans ce cas, les pompes funèbres constituent un dossier qu’elles font suivre à la préfecture du département où se tiendront les obsèques – ou du département du lieu de fermeture de cercueil dans le cas d’un rapatriement.. Il faut compter en moyenne 1 à 2 jours ouvrés pour obtenir une réponse, parfois plus en période de pics de décès.

CÉRÉMONIE RELIGIEUSE obsèques

Vers quelles pompes funèbres se tourner ?

Nous l’avons dit plus haut, le temps entre décès et incinération est restreint, et contacter les pompes funèbres le plus tôt possible est essentiel. En effet, les démarches à accomplir sont nombreuses : établissement du certificat de décès, transport du corps en chambre funéraire, demande d’autorisation de crémation, organisation de la cérémonie, choix du cercueil…

Faire un choix de manière rapide dans ces circonstances n’est pas évident – et encore moins s’il s’agit de la première fois que l’on se retrouve face à cette situation. Pour effectuer un choix éclairé et éviter les mauvaises surprises, nous vous conseillons de chercher quelles entreprises de pompes funèbres interviennent dans la région – dans un rayon de 25km maximum par rapport au lieu des obsèques – et de les contacter afin d’obtenir un devis.

Il est primordial de privilégier des professionnels qui seront à votre écoute pour vous accompagner dans ce moment douloureux, qui sauront vous conseiller, mais aussi prendre en charge l’ensemble des démarches administratives en votre nom. En ce qui concerne l’établissement du devis, attention aux frais cachés ! Assurez-vous que l’ensemble des prestations soit compris.

A lire également : Comment se déroule une crémation

Un accompagnement sur mesure avec Bonnel

Chez les pompes funèbres Bonnel, nous nous engageons à vous communiquer un devis complet et gratuit sous 3h après nous être entretenus au téléphone avec vous. Lors du premier rendez-vous à notre agence, nous fixerons la date des funérailles et vous mettrons en lien avec un officiant laïc ou religieux pour l’organisation de la cérémonie hommage.

Après vous avoir fait signer un mandat, nous nous occuperons de toutes les démarches administratives avant les obsèques, mais aussi après : nous pourrons par exemple effectuer la demande d’autorisation de dispersion des cendres et prévenir les différents organismes (assurance maladie, banque, employeur…). De cette manière, vous pourrez vous concentrer sur votre deuil en compagnie de vos proches. Le jour de la cérémonie, nous sommes à vos côtés pour vous accompagner.

Nous sommes à votre écoute 24h/24, 7j/7 au 04 78 93 93 00. Notre équipe intervient de jour comme de nuit dans un rayon de 25km autour de Lyon : Villeurbanne, Vénissieux, Bron, Meyzieu, Miribel…

Coronavirus et pompes funèbres : Nos réponses à vos questions

Alors que l’épidémie de Covid-19 frappe de plein fouet la France et que nous nous trouvons en état d’urgence sanitaire, de nombreuses familles se posent des questions sur le coronavirus et les pompes funèbres.

Qu’est-ce qui change dans le déroulement des obsèques et leur préparation ? Une cérémonie pourra-t-elle être organisée ? Et des dispositions particulières sont-elles mises en place dans le cas d’un décès lié au nouveau Covid ?

Les pompes funèbres familiales Bonnel, implantées en région lyonnaise, répondent à vos questions…

CÉRÉMONIE RELIGIEUSE obsèques

La prise en charge par les pompes funèbres change-t-elle en raison du Covid-19 ?

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a fait passer un décret le 1er avril 2020 déterminant les mesures à observer pour la prise en charge des défunts dont le décès est dû au Coronavirus (ou suspecté de l’être).

Les principaux changements sont les suivants :

  • La mise en bière du défunt est immédiate et doit être effectuée sur les lieux du décès avant le transport en chambre funéraire. La pose des scellés sur le cercueil se fera en présence d’un agent de police, ce qui est déjà le cas en temps habituel.
  • Le cercueil ne sera pas visible à la chambre funéraire avant les obsèques
  • La toilette mortuaire est interdite, ainsi que tout soin de conservation ou thanatopraxie
  • La toilette rituelle ne pourra avoir lieu

Bien que contraignantes, ces mesures ont été prises pour des raisons sanitaires, afin de limiter la propagation du virus.

Et pour la préparation des obsèques?

Pour la préparation des funérailles durant l’épidémie de Covid-19,  on reste sur une prise en charge dite “classique”.

La pose d’une stèle pourra cependant être reportée à plus tard.

Dans tous les cas, le décret du 1er avril fixant les mesures pour les obsèques pendant l’épidémie de Coronavirus indique clairement que « le choix du mode de sépulture, voulu notamment par le défunt, a valeur légale et doit être respecté ». De même, l’accès aux pompes funèbres ne pourra être refusé pour les morts du Covid-19, ce type de mesure étant considéré comme “discriminante”.

cercueil blanc emmené par des porteurs funérailles

Une cérémonie d’adieu pourra-t-elle avoir lieu pendant l’état d’urgence sanitaire ?

Oui. Une cérémonie d’adieu, civile ou religieuse, pourra être organisée au moment des obsèques, à condition qu’un maximum de 20 personnes soit présentes dans le cas d’une inhumation et que les règles de distanciation sociale soient observées.

En ce qui concerne les funérailles juives, le nombre de personnes présentes à l’inhumation est limité à 10-15 personnes maximum, en conformité avec les instructions communiquées par le Grand Rabbin de France le 23 mars 2020. Les proches pourront s’approcher du cercueil fermé pour la prière de Mehila, mais équipés de gants et masques.

Les pompes funèbres Bonnel vous accompagnent

En tant qu’entreprise de pompes funèbres, notre cœur de métier consiste à accompagner, administrativement mais aussi humainement, les familles touchées par la perte d’un proche.

Nous avons ainsi pleinement conscience que les mesures sanitaires prises par l’Etat et décrites ici sont particulièrement lourdes psychologiquement pour les proches et rendent encore plus douloureux un moment déjà incroyablement difficile.

L’impossibilité de voir la dépouille avant la mise en terre ou la crémation, les règles de distanciation sociale, et parfois l’impossibilité pour certains amis ou membres de la famille d’être présents au moment des funérailles sont source de souffrance et peuvent compliquer le processus de deuil.

Pour toutes ces raisons, l’accompagnement aux familles est plus que jamais important, et nous souhaitons vous assurer que nous restons à vos côtés pour faire face à cette période douloureuse.

Le contact avec les pompes funèbres Bonnel se déroulera donc de manière habituelle. Nous continuerons de nous déplacer pour les funérailles lors de l’état d’urgence sanitaire, et pourrons également vous donner rendez-vous dans l’une de nos agences à Lyon, Vénissieux, Villeurbanne ou Meyzieu.

Bonnel intervient en région Rhône-Alpes, dans un rayon de 25km autour de Lyon. Notre équipe est joignable 24h/24 7j/7 au 04 78 93 93 00 Devis gratuit et complet sous 3h maximum.

Enterrement : Combien de temps après le décès peut-il avoir lieu ?

Attendue ou soudaine, la disparition d’un proche produit toujours un choc. Pas facile, dans ces conditions, d’accomplir les nombreuses démarches nécessaires pour l’organisation des funérailles.

De nombreuses familles se posent des questions sur l’enterrement : combien de temps après le décès doit-il avoir lieu ? Est-il possible d’obtenir un délai supplémentaire dans certaines circonstances ?

Bonnel, entreprise de pompes funèbres familiales à Lyon, vous répond point par point.

CÉRÉMONIE RELIGIEUSE obsèques

Délai entre décès et enterrement : que dit la loi ?

Le délai entre le décès et l’inhumation en France est de 24h à 6 jours maximum. C’est l’article R2213-33 du Code Général des Collectivités territoriales qui en fixe les conditions.
On notera par exemple que seuls les jours ouvrables sont pris en compte puisqu’il n’y a pas d’enterrement le dimanche ou les jours fériés.

Pourquoi le délai est-il réglementé ?

Le délai entre décès et enterrement est volontairement restreint pour des raisons sanitaires. En effet, au-delà d’un certain temps, le corps n’est plus présentable et le cercueil devra être scellé.

Comment fixer la date des funérailles ?

S’il n’y a pas de délai idéal hors de toute considération religieuse, il est bon de savoir que la date des obsèques dépendra souvent des disponibilités de la chambre funéraire ou du crématorium dans le cas d’une incinération. Celles-ci pourront varier en fonction du lieu choisi, de la région et de la période de l’année.

Si vous faites appel aux pompes funèbres Bonnel, nous fixerons la date avec vous dès le premier rendez-vous.

Dans tous les cas, il est important de contacter les pompes funèbres le plus tôt possible pour que les nombreuses démarches puissent être accomplies à temps.

cercueil blanc emmené par des porteurs funérailles

Une dérogation pour modifier le délai légal ?

Un rallongement du délai d’inhumation peut être obtenu par dérogation sous certaines conditions.

Dans le cas d’un rapatriement du corps en France métropolitaine suite à un décès dans les collectivités d’Outre-Mer ou à l’étranger par exemple, les funérailles devront avoir lieu 6 jours maximum après le retour du corps sur le territoire.

D’autres situations peuvent se présenter :

  • La dispersion géographique des proches du disparu nécessite un délai supplémentaire pour l’organisation des préparatifs.
  • Le funérarium n’a plus de places disponibles dans le délai imparti : cela peut fréquemment se produire en cas de pics de décès.
  • Autopsie : en cas de mort accidentelle ou suspecte, une autopsie peut être demandée par les autorités pour en déterminer les causes. Cela peut dans certains cas rallonger le délai.

Enfin, dans le cas d’obsèques religieuses, une dérogation peut être demandée afin de raccourcir le délai légal. Par exemple, dans le judaïsme, le défunt doit être inhumé 24h maximum après le décès, ce qui peut poser problème si celui-ci survient un samedi ou la veille d’un jour férié.

Dans l’une de ces situations, les pompes funèbres peuvent demander une dérogation auprès de la préfecture en déposant un dossier réunissant différentes pièces justificatives. Il faut généralement compter 1 à 2 jours ouvrés pour obtenir une réponse.

Les pompes funèbres Bonnel sont là pour vous accompagner dans l’organisation des obsèques en région lyonnaise. Nous prenons également en charge l’ensemble des démarches administratives nécessaires : certificat de décès, autorisation de transport, d’inhumation, déclarations aux différents organismes… Vous pouvez ainsi vous concentrer sur votre deuil.

Nous sommes joignables 24h/24 7j/7 au 04 78 93 93 00. Devis complet garanti sous 3h.

Comment se déroule une crémation ? Toutes nos explications

En forte progression en France depuis quelques années la crémation représente aujourd’hui environ 30% des obsèques. Un choix qui peut s’expliquer par un coût (relativement) plus faible que l’inhumation, mais aussi par le manque de place dans les cimetières, notamment dans les grandes villes.

Lorsque l’on se retrouve soudainement confronté à la disparition d’un proche, le choix des obsèques se pose, et beaucoup de familles se demandent comment se déroule une crémation.

Les pompes funèbres Bonnel, spécialisées dans l’organisation d’obsèques à Lyon, répondent à vos questions pour vous permettre de faire un choix en l’absence de dernières volontés du défunt.

En quoi consiste la crémation ?

La crémation ou incinération est une technique funéraire visant à réduire en cendres la dépouille d’un défunt. Les cendres recueillies sont remises à la famille au terme du processus. Celle-ci peut décider de les disperser dans un jardin du souvenir ou bien en pleine nature.

Il y a environ 200 crématoriums en France. Ceux-ci doivent être reconnus et certifiés.

Avant l’incinération : démarches et cérémonie

Lorsqu’un décès survient, la première chose à faire est de vérifier si la personne disparue avait exprimé des dernières volontés, écrites ou orales, sur le type d’obsèques souhaité. Si ce n’est pas le cas, le choix revient à la famille.

Le délai d’incinération après décès est le même que pour l’inhumation, soit 24h minimum après la mort et 6 jours maximum après.

Il faudra pour cela obtenir une autorisation écrite de la commune de décès ou de repos. Les pompes funèbres Bonnel peuvent s’occuper de cette démarche en votre nom.

Une cérémonie hommage et un temps de recueillement pourront être aménagés le jour des funérailles.

Le temps de recueillement avant la cérémonie (environ 30mn) permet aux proches de voir une dernière fois le disparu à visage découvert au moment de la mise en bière et avant la levée de corps.

La cérémonie hommage pourra avoir lieu en chambre funéraire ou directement au crématorium. Laïque ou religieuse, elle se déroulera selon les mêmes modalités que dans le cas d’une inhumation. La seule vraie différence : les proches sont invités à sortir pendant le processus de crémation.

Prix d’une crémation

Le prix d’une crémation commence à 2800€ TTC. Plusieurs éléments sont à prendre en compte et peuvent faire varier ce montant : le choix du cercueil, le choix de l’urne, mais aussi du crématorium.

Déroulement de la crémation

Le déroulement de l’incinération se décompose en 3 étapes :

Le cercueil (en essence de bois sublimable) est “mis à la flamme” au sein d’un four de crémation à une température de 850°C. La durée du processus de mise en cendres peut sensiblement varier en fonction de la corpulence du corps. Il faut compter environ 1h30.
Les restes du squelette sont broyés et ajoutés aux cendres précédemment recueillies.
Les cendres sont placées à l’intérieur d’une urne funéraire ornée d’une plaque d’identité précisant le nom, ainsi que les dates de naissance et de décès.

L’ensemble du processus dure entre 2h30 et 3h. Le crématorium remet alors les cendres à la famille, accompagnées d’un certificat.

Dispersion des cendres : que dit la loi ?

Il vous faudra obligatoirement indiquer au crématorium où vous souhaitez disperser les cendres pour pouvoir récupérer l’urne funéraire.

En effet, depuis quelques années, il est interdit de conserver chez soi les cendres d’un défunt.

Deux options se présentent alors à la famille après la crémation du corps: disperser les cendres dans un jardin du souvenir ou bien en pleine nature.

Le jardin du souvenir est un espace collectif aménagé en extérieur au sein d’un cimetière.

En ce qui concerne la dispersion dans la nature, celle-ci est rigoureusement encadrée.

Il vous faudra impérativement demander une autorisation écrite à la mairie du site de dispersion et fournir le certificat remis par le crématorium, qui vous servira de justificatif. Là encore, les pompes funèbres peuvent se charger de cette partie.

Les pompes funèbres Bonnel vous accompagnent d’un bout à l’autre pour l’organisation des funérailles à Lyon : démarches administratives, cérémonie, choix de l’urne, du crématorium… Contactez-nous au 04 78 93 93 00. Nous sommes joignables 24h/24 7j/7.

Jadis minoritaire, la crémation est depuis quelques années en nette augmentation. Plus économique, ce type d’obsèques permet également de faire face au manque de place dans certains cimetières.

Pourtant, son déroulement est parfois méconnu. Alors, l’incinération, comment ça se passe ?

Pour répondre à cette question et vous aider à faire un choix éclairé, les pompes funèbres Bonnel vous détaillent le processus étape par étape.

Bonnel gère l'organisation des obsèques de vos proches à Lyon et dans le Rhône.

Les démarches à réaliser pour une incinération

La crémation consiste à réduire en cendres la dépouille mortelle du défunt. La famille choisit un cercueil sublimable (conçu pour pouvoir brûler intégralement) qui sera mis à la flamme dans l’un des nombreux crématoriums de France.

Ce mode d’obsèques sera choisi si le disparu en avait émis le souhait (oralement ou par écrit) avant son décès. En l’absence de dernières volontés, ce choix reviendra à la famille.

Comme l’inhumation, l’incinération ne peut avoir lieu (sauf dérogation exceptionnelle) que 24h à 6 jours maximum après le décès.

Il faudra dans tous les cas obtenir une autorisation écrite de la part du maire du lieu de décès ou de repos. Les pompes funèbres telles que Bonnel se chargent de cette démarche pour la famille.

D’un point de vue religieux, cette technique est compatible avec l’hindouisme, le bouddhisme et le christianisme (malgré une certaine réserve des confessions catholiques et orthodoxes à ce sujet), mais pas avec le judaïsme et l’islam, qui l’interdisent.

Le recueillement avant la cérémonie

Le déroulement des obsèques sera identique à celui de l’inhumation en ce qui concerne la phase de recueillement : la dépouille sera transportée sous 48H au funérarium afin de permettre aux proches de venir se recueillir.

Le jour de la cérémonie, un moment de recueillement est ainsi prévu avant la mise en bière.

La cérémonie en elle-même aura lieu soit au funérarium, soit directement dans une salle dédiée du crématorium.

Son déroulement sera là encore identique à celui d’une inhumation : discours, prises de parole, lecture de textes littéraires, personnels ou religieux, projection de photos…

A l’issue de la cérémonie, plutôt que de suivre le cercueil au cimetière, les proches seront invités à sortir tandis que la dépouille sera acheminée jusqu’à la salle de crémation.

image urne funéraire

Le déroulement de la crémation en détail

Le déroulement de la crémation en elle-même se déroule en deux phases distinctes.

Le cercueil sublimable, en bois et poignées plastique (attention, les cercueils en carton sont interdits dans le Rhône !) est inséré à l’intérieur d’un four agréé à 850°. Il faudra au minimum 1h30 pour que le corps soit réduit en cendres. C’est principalement la taille et la corpulence de la dépouille qui détermineront la durée de cette première étape.

Les restes d’os seront ensuite broyés et mélangés au reste des cendres.

Le crématorium remettra ensuite, sous 2h30 à 3h, l’urne funéraire contenant les cendres. Celle-ci possèdera une plaque indiquant le nom du défunt, ses dates de naissance et de décès, et le nom de l’établissement funéraire.

Le crématorium remettra les cendres avec un certificat afin de permettre à la famille de justifier la crémation, mais aussi le lieu de destination des cendres. En effet, il est désormais interdit de conserver une urne funéraire chez soi. Il vous faudra donc obligatoirement indiquer où vous souhaitez disperser les cendres afin de repartir avec.

Pour une dispersion en pleine nature, une demande d’autorisation devra être effectuée auprès de la mairie du lieu de dispersion. Veillez donc bien à conserver le certificat.

Que vous souhaitiez préparer vos obsèques de votre vivant ou bien rendre un dernier hommage à un proche disparu, les pompes funèbres vous accompagnent, vous conseillent et réalisent l’ensemble des démarches administratives pour vous.

N’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour une demande de devis. Notre équipe joignable 24h/24 7j/7 vous le transmettra sous 3h.

Comment organiser des obsèques à Lyon ?

Comment organiser des obsèques à Lyon ? C‘est souvent lorsque l’on est confronté à un décès que l’on cherche à savoir comment organiser des funérailles. Cet article peut vous servir à anticiper ce moment que l’on ne préfère généralement ne pas imaginer à l’avance. Cet article peut aussi vous aider à organiser méthodologiquement des funérailles si vous n’étiez pas préparé et qu’elles doivent survenir en ce moment même.

Deux choses à savoir pour bien organiser des obsèques

Qui peut organiser les obsèques ?

Au moment de songer vraiment à la réalisation des obsèques, il est important de savoir qui a le droit d’organiser des funérailles. Dans le cas où le défunt a laissé un testament ou des instructions mentionnant la modalité de ses obsèques, il suffit de les suivre. Dans le cas contraire, c’est l’ordre de dévolution légale qu’il faut respecter. Ainsi en première lignée, il y a l’époux ou l’épouse survivants ; en deuxième lignée, ce sont les enfants (si ceux-ci sont encore mineurs, le devoir appartient à leur représentant majeur) ; en troisième lignée les parents et en quatrième les frères et sœurs, puis les neveux et les nièces.

Les démarches administratives avant les funérailles

Si le décès est survenu à domicile, il vous est nécessaire de demander un constat de décès à un médecin. Celui-ci fournira un certificat de décès mentionnant l’identité du défunt, la date, l’heure et le lieu du décès.
Dans le cas d’un décès survenu à l’hôpital, dans une maison de retraite ou à la clinique, il appartiendra au médecin responsable de l’établissement de délivrer un certificat de décès. Il s’agit d’une pièce indispensable pour la procédure administrative. Notons que tout médecin habilité peut l’établir : médecin traitant, SAMU, SMUR, Pompier, SOS MÉDECINS.

Confiez les démarches aux pompes funèbres Bonnel

L’organisation de funérailles est une problématique qui ne se posera plus dès que vous nous aurez contactés, car nous pouvons tout prendre en charge à votre place. En tant que qu’entreprise de Pompes funèbres, nous pouvons assurer les démarches administratives, le transfert du défunt, la préparation de la cérémonie. Nous nous chargeons de choisir les articles funéraires les mieux adaptés à l’image du défunt. Et de surcroît, nous vous aidons sur la partie financière, avec l’établissement d’un devis clair et détaillé.

Où nous contacter ?

Vous pouvez nous appeler par voie téléphonique au 04 78 93 93 00. Dès lors, vous pourrez entièrement nous confier le reste des démarches à suivre telles que les formalités administratives légales ou l’organisation du transfert du corps vers la chambre funéraire de votre choix.

Dans quels délais pouvons-nous intervenir ?

Dans un délai de 48 heures au maximum, nous pouvons faire un transfert du corps avec une ambulance, ainsi que l’établissement d’une déclaration de décès à la mairie, la demande d’autorisation d’inhumation ou de crémation et la prise de contact avec les chefs spirituels dans le cadre de cérémonies religieuses.
Finalement, pour préparer des obsèques tout en préservant son énergie à consacrer au deuil, il suffit de nous contacter… après avoir appelé un médecin pour le constat du décès. Nous pouvons faire tout le reste à votre place.

Le caveau funéraire : le prix caveau chez Bonnel

Le prix caveau n’inclut pas celui du terrain. Il faut savoir qu’avant de l’envisager, l’acquisition d’une concession funéraire (emplacement de terrain) auprès de la commune où se trouve le cimetière choisi est nécessaire. Cette parcelle de terrain pourra être occupée définitivement ou pour une durée déterminée.

En marbrerie funéraire, le tarif du caveau varie selon le modèle, c’est-à-dire selon sa structure et les matériaux utilisés. Il varie également selon la région où se trouve le site.

La durée et l’ampleur des travaux à effectuer dépendent du nombre de cases qu’il contient. Il est évident que plus sa structure est complexe, plus l’investissement est important, et plus le coût est élevé.

Demander un devis

Pour un caveau d’une place, prévoyez entre 1400 euros à 1800 euros, celui de deux places entre 2300 à 3000 euros, trois places entre 3000 euros et 4000 euros. Et le coût augmente proportionnellement lorsque vous choisissez des modèles plus grands de quatre, cinq ou six places.

Nous soulignons au passage que le prix est personnalisé selon le modèle et les accessoires désirés par la famille (des monuments funéraires par exemple).

Cela dépend aussi de l’accessibilité du terrain et de la technique utilisée (modèle en béton préfabriqué ou en béton coulé en un seul bloc).

Les étapes, la durée de construction d’un caveau funéraire et le devis

Le délai de construction a une influence importante sur le prix d’un caveau. En général, le délai est de trois jours. Mais cette durée change en fonction du nombre envisagé de cases et des conditions climatiques. En effet, à mesure que le nombre de cases augmente, la fosse sera de plus en plus profonde et le béton sèchera encore plus lentement. Les conditions du terrain ont aussi un impact important sur ce délai (un terrain en pente, par exemple).

Le marbrier s’occupe de la construction du caveau. Ce dernier est réalisé de préférence avec du béton. Car ce matériau est bien résistant à l’humidité et à la variation de température.

Les différents types de caveaux

Les caveaux sont d’une grande diversité. Et leur coût change en fonction de leur modèle.

Cette différence est en partie engendrée par le nombre de cases qui façonnent nécessairement la structure et la disposition de chaque caveau. Il y a en tout cinq types de caveaux.

Le caveau case simple

La dalle est creusée avec autant de profondeur qu’il y a de cases et les cercueils sont posés les uns sur les autres, intercalés avec des dalles de séparation.

Le caveau case double

Ceci a la même structure que le caveau case simple. Mais on y range deux cercueils par étage au lieu d’un seul.

Le caveau mur de refend

Les cases sont superposées comme pour le caveau case simple mais il y a sur les côtés un mur porteur et séparateur, formant une sorte de couloir qui permet de descendre et d’insérer les cercueils par le bout de bas en haut.

Le caveau tiroir simple

Dans ce type de caveau, les cases d’une place sont disposées comme des étagères et les cercueils sont insérés latéralement à la façon d’un tiroir.

Le caveau tiroir double

Il est construit de la même manière que le type précédent. Mais pour celui-ci, il y a deux colonnes de tiroirs disposés sur les deux murs opposés.

En résumé, vous aurez le droit à une large gamme de caveaux funéraires. Le coût d’un caveau varie nécessairement selon le modèle. De ce fait, c’est un paramètre indispensable pour établir un devis avant d’en construire un.

Inhumation : le prix pierre tombale chez Bonnel

Le prix pierre tombale influence les choix dans un devis de prix des obsèques. Ce monument funéraire est posé sur la sépulture en pleine terre ou sur le caveau. Sa construction n’est pas obligatoire dans certains cimetières.

Mais la plupart des familles des défunts choisissent d’en construire pour les honorer et les commémorer. Et elles choisissent souvent de l’ériger avec un aspect et une dimension à la mesure de leur représentation de l’être qu’ils ont perdu. Le coût dépendra de nombreux facteurs dont nous parlons en partie ci-dessous. Certaines familles choisissent par exemple de construire une tombe simple tandis que d’autres préfèrent ériger un monument plus imposant composé d’ornements.

Demander un devis

La structure du monument : les types de pierres tombales

Il existe plusieurs types de pierres tombales. Cela dépend du contact ou non du cercueil avec le sol (isolé ou non du sol), et aussi de la taille et de la hauteur du monument. On retrouve donc le caveau, la tombe pleine terre ou l’enfeu.

Les éléments de base d’une pierre tombale

Le choix des pierres tombales dépend de nombreux facteurs, dont la volonté de la famille et la personnalité du défunt. Généralement, la pierre tombale est composée de cinq éléments : la stèle, le socle, la tombale, le soubassement et la semelle.

La stèle

C’est une plaque érigée verticalement. En général, le nom, la date de naissance et du décès du défunt, ainsi qu’une épitaphe, y sont gravés. Son épaisseur minimale est de 10 centimètres si l’on veut qu’elle soit bien solide. Mais certains cimetières paysagers interdisent la pose d’une stèle.

Le socle

Appelée aussi base de stèle, il s’agit d’une pièce située derrière la tombale. Le socle permet de supporter et de surélever la stèle.

La tombale

C’est une dalle disposée horizontalement pour recouvrir la sépulture. En général, il a une structure en pente pour permettre l’évacuation de l’eau de pluie. Son épaisseur minimale est de sept centimètres. Le modèle le plus en vogue est la tombale plate. Son épaisseur dépend du modèle désiré. Il est possible d’y apporter des aménagements tels que le creusement d’une jardinière, une petite esquisse de prie-Dieu, de chanfreins ou d’arrondis.

La semelle

C’est un cadre en granit ou en ciment sur lequel repose tout le monument. Elle délimite la sépulture. Sa taille est variable selon les cimetières. Elle peut être de même couleur que le reste du monument ou d’une couleur différente.

Le soubassement

Il est aussi appelé entourage ou rehausse. Il est réalisé en parpaings et sert de jointure à la semelle et à la tombale. Il peut avoir différentes formes : simple, avec un prie-Dieu, avec une jardinière massive ou en un seul bloc. Sa hauteur et sa décoration peuvent influencer considérablement le prix.

En somme, le type de pierre tombale, son épaisseur, sa forme, la qualité des éléments qui la composent, mais également l’emplacement du cimetière d’implantation, ont une influence importante sur le prix du monument.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !

Inhumation : le prix d’un cercueil chez Bonnel

Il y a plusieurs facteurs à considérer pour déterminer le prix d’un cercueil. Il varie suivant votre budget et le type de funérailles souhaité. En général, le coût est compris entre 500 euros pour un cercueil ordinaire et 8000 euros pour un cercueil en acajou avec des ornements. En moyenne, le cercueil représente à peu près 27% du prix total des obsèques.

Sollicitez un devis à notre entreprise pour avoir une idée précise du montant global. Il vous suffit tout simplement de bien préciser les détails tels que les finitions du cercueil ou encore le type de bois à utiliser.

Demander un devis

Les différents types de cercueils

Il existe différents types de cercueils. Mais les modèles les plus répandus sont le cercueil parisien et le cercueil lyonnais (que l’on appelle également cercueil lorrain) et les cercueils américains avec une ouverture possible à trois quarts.

La taille et le modèle de cercueil sont aussi fonction du choix des obsèques. En effet, vous pourrez opter pour une inhumation ou une crémation. Si vous choisissez l’inhumation, les cercueils sont généralement fabriqués avec du chêne ou en orme. Ces types de bois sont très résistants à l’humidité.

Si vous optez pour la crémation, le cercueil est le plus souvent fait en pin. Il y a même des cercueils en carton ou en aggloméré. Ces matériaux sont destinés à être incinérés. Dans ce type de funérailles, le choix du cercueil n’est pas contraint par le facteur de la résistance à l’humidité.

Le cercueil est obligatoire, quel que soit le type d’obsèques que vous désirez. Chaque modèle et chaque matériau utilisés pour cet objet doit être agréé par le ministère de la Santé et passer par le conseil supérieur de l’hygiène publique de France.

Dans certains cas de décès, le préfet exige l’usage d’un cercueil hermétique. C’est par exemple le cas lorsque le défunt a succombé d’une maladie contagieuse.

Le prix des ornements et les accessoires d’un cercueil

Après le choix du modèle de cercueil, vous pouvez penser aux ornements et aux accessoires du cercueil. Ce sont des moulures de formes diverses. Ils peuvent d’ailleurs avoir des fonctions utilitaires. En effet, zinguer le cercueil lui assure une meilleure étanchéité. La fixation d’une plaque d’identification est obligatoire depuis janvier 2011.

Voici les ornements et accessoires obligatoires qui doivent accompagner le cercueil : les poignées (au moins quatre), la plaque d’identification comprenant le prénom, le nom, la date de naissance et de décès, les capitons. Certains accessoires comme les emblèmes religieux (étoile, croix, etc.) et les hommages personnalisés dépendent de la volonté de la famille.

En somme, le prix du cercueil est défini par le type de funérailles choisi qui détermine à son tour la taille et la modèle du cercueil. Il en détermine aussi le matériau. En outre, il faut prendre en compte dans le devis les accessoires pouvant être obligatoires ou facultatifs.

N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus amples informations sur le prix de nos cercueils, selon vos attentes et vos besoins.

Pompes funèbres Lyon Bonnel
Pompes Funèbres lyonnaises

Bénéficiez d'un accompagnement sur mesure.

Contactez-nous au : 04 78 93 93 00